Vous voulez développer vos muscles, perdre de la graisse et améliorer vos performances au lit ? Eh bien, vous pouvez OUBLIER tout cela si votre taux de testostérone n’est pas optimisé ! Trouver quoi manger pour gagner du muscle et perdre de la graisse n’est que la moitié de la bataille.

La testostérone est l’hormone stéroïde anabolisante naturelle que notre corps produit. Bien que les hommes en produisent beaucoup plus que les femmes, celles-ci en produisent encore un peu et doivent encore penser à l’optimiser de manière naturelle.

Comment fonctionne la testostérone ?

La testostérone se lie aux récepteurs androgènes de nos cellules musculaires et augmente considérablement la synthèse des protéines et donc la croissance musculaire. Elle nous aide également à brûler les graisses en orientant nos nutriments vers la croissance musculaire plutôt que vers la prise de graisse. Sans une quantité décente de testostérone, vous n’avez pratiquement aucune chance de développer vos muscles et la perte de graisse sera extrêmement difficile.

Et ce n’est pas tout :

Un faible taux de testostérone entraîne toute une série de conséquences catastrophiques : perte de force, dépression, baisse de fertilité, manque d’énergie, diminution de l’endurance, perte de motivation, diminution de la libido, dysfonctionnement érectile et augmentation des tissus mammaires chez les hommes. Il va sans dire que la testostérone est essentielle pour la santé des hommes, mais les femmes en ont également besoin si elles veulent améliorer leurs performances.

C’est ce que vous dites probablement :

« Je n’ai pas besoin de nourriture, je vais acheter un super supplément pour ma téstosterone ! » Eh bien… je déteste vous le dire, la plupart des suppléments sont des déchets hors de prix. La nourriture et le régime alimentaire sont 10 fois plus puissants et importants que n’importe quel supplément ; et c’est un fait, point final. D’ailleurs cela s’appelle supplément, pas régime alimentaire.

Dans cet article, je vais vous présenter 11 aliments très puissants que vous pouvez ajouter à votre régime alimentaire aujourd’hui pour faire monter en flèche votre testostérone.

Les Graines de Chia

C’est l’un des aliments les plus androgènes (virils !) que l’on puisse trouver ; c’est le stéroïde anabolisant de mère nature ! Les graines de chia sont pleines d’acides aminés et d’acides gras essentiels, en particulier d’oméga 3. Elles sont donc idéales pour la production d’hormones et de testostérone. Vous pouvez les faire tremper dans l’eau et elles se développent en une soupe gélatineuse facile à consommer.

Il est intéressant de noter que les graines de chia ont un profil nutritionnel similaire à celui des graines de lin, plus connues. Cependant, les graines de lin sont en fait œstrogéniques.

Les Oeufs

Lorsqu’il s’agit d’un aliment destiné à la croissance musculaire, les œufs devraient être votre premier choix. Ils contiennent tous les nutriments essentiels pour démarrer la vie. Les blancs d’oeufs contiennent tous les acides aminés essentiels pour la croissance musculaire, mais le jaune est là où se trouvent les nutriments.

La testostérone est faite de cholestérol et le jaune d’œuf est rempli de bon cholestérol ainsi que d’acides gras essentiels et de vitamine D qui sont tous essentiels à la production de testostérone.

Les œufs sont extrêmement anabolisants et font partie des aliments classiques pour la musculation. Grâce à une vaste gamme d’acides aminés essentiels et de facteurs de croissance naturels, ils augmentent considérablement votre taux d’hormones et votre taux de testostérone et donc votre libido. Un régime riche en protéines est l’une des clés de la production d’hormones et de testostérone et les œufs sont l’une des meilleures sources de protéines !

Les Brocolis

Si vous recherchez des aliments qui stimulent la testostérone et réduisent les oestrogènes, le brocoli est roi ! Le brocoli est l’un des meilleurs aliments pour moduler naturellement l’œstrogène, hormone féminine et de stockage des graisses. L’œstrogène et la testostérone partagent les mêmes récepteurs. Ainsi, en diminuant l’œstrogène, nous augmentons automatiquement notre testostérone.
Le brocoli contient un composé appelé DIM (3’3 diindolylméthane) et un composé encore plus puissant IC3 (Iindole-3-Carbinol) qui tous deux aident votre foie à éliminer les œstrogènes. Comme d’autres légumes verts et certaines algues, le brocoli est riche en chlorophylle, un phytonutriment qui aide également votre organisme à éliminer les œstrogènes. C’est grâce à ces mécanismes que le brocoli est un puissant stimulateur naturel de la testostérone.

Avec de nombreux autres légumes verts tels que les épinards et le chou frisé, le brocoli alcalinise le corps. Lorsque le corps est à l’état alcalin, il fonctionne mieux et produit plus d’hormones de croissance naturelles tout en étant moins sensible aux maladies.

Noix du Brésil

Les noix du Brésil sont une grande source de protéines et d’acides gras. Les noix du Brésil sont particulièrement riches en un acide aminé appelé L-Arginine. Les noix du Brésil sont uniques car elles sont riches en sélénium, un puissant antioxydant et essentiel pour la production de testostérone. Le sélénium est particulièrement utile pour les hommes car il protège la prostate. Des études ont indiqué que le sélénium peut aider à prévenir l’apparition du cancer de la prostate ainsi que d’autres formes de cancer.
La testostérone est une hormone stéroïde, ce qui signifie qu’elle est fabriquée à partir de cholestérol et de graisse. Les noix du Brésil sont riches en acides gras, ce qui en fait un choix facile pour quiconque cherche à augmenter sa testostérone. Bien qu’elles ne soient pas traditionnellement considérées comme un aliment classique de musculation, les noix du Brésil sont reconnus pour être un aliment aphrodisiaque pour l’homme et devraient faire partie de votre régime alimentaire !

L’Huile de noix de coco

Votre corps a besoin de graisses saturées et de cholestérol pour fabriquer de la testostérone, c’est un fait. Les régimes pauvres en graisses sont un tueur absolu de la testostérone et le lien entre les graisses saturées et les maladies cardiaques n’est pas du tout concluant et constitue l’un des plus grands mythes de l’industrie de la santé. L’huile de noix de coco est une graisse saturée qui présente une foule d’autres avantages pour la santé, ce qui en fait un excellent choix.

Les suppléments pour augmenter la testostérone ne feront rien si votre corps n’a pas les éléments de base pour les fabriquer ; vous ne pouvez pas construire une maison sans briques ! Donnez à votre corps les ressources dont il a besoin pour produire son hormone stéroïde naturelle et pour cela utilisez l’huile de noix de coco !

Raisins

Tout d’abord, les raisins secs sont riches en bore, un minéral que nous ne consommons pas trop dans notre alimentation. Les aliments riches en bore, tel que le miel, augmente significativement les taux de testostérone.
La testostérone peut être convertie en œstrogène dans notre corps, ce qui n’est pas une bonne nouvelle. Une enzyme appelée aromatase facilite cette conversion de notre précieuse testostérone en œstrogènes redoutables.

La bonne nouvelle, c’est que les raisins secs sont riches en un composé appelé resvératrol. Le resvératrol aide à inhiber l’enzyme aromatase, ce qui empêchera la conversion de la testostérone en œstrogène et, par conséquent, une plus grande quantité de testostérone sera disponible pour la croissance musculaire, la combustion des graisses et l’amélioration des performances.

Si vous recherchez des aliments augmentant la testostérone, les raisins secs sont un choix idéal.

Les Fèves

Lorsque vous cherchez comment stimuler votre vie sexuelle, ne cherchez pas plus loin que la fève. Les fèves sont riches en un composé appelé L-Dopa qui est un précurseur direct du neurotransmetteur dopamine. L’augmentation de la dopamine entraîne une augmentation de la sécrétion d’hormone par l’hypophyse, ainsi qu’une augmentation de l’énergie et de la motivation.
Les fèves sont un excellent en-cas car elles sont une source de protéines et de glucides élevés, ce qui en fait un aliment idéal pour gagner du muscle. Il n’y a pas sur le marché de supplément d’hormone de croissance comparable à la puissance de la fève !

Graines de courge

Si vous recherchez les meilleurs aliments stimulant la testostérone, tout ce qui est riche en acides gras essentiels est gagnant. Les graines de courge sont riches en acides gras oméga 6 et en protéines. En plus des noix du Brésil, il a été démontré qu’elles sont bénéfiques pour la prostate et pourraient prévenir le cancer de la prostate.

Si vous aimez les suppléments de testostérone, vous avez probablement entendu parler de la ZMA. Il s’agit simplement d’un supplément de zinc et de magnésium, car des recherches ont montré que ceux-ci augmentent la production de testostérone. Cependant, ne gaspillez pas votre argent, les graines de citrouille sont remplies de zinc et de magnésium et sous une forme plus bio.

Les graines de courge sont une source saine de calories, de protéines, de graisses, de vitamines et de minéraux, ce qui en fait l’un des meilleurs aliments stimulant les tests !

Mollusques et crustacés

Des études ont montré que les hommes ayant un faible taux de testostérone présentent souvent des carences en zinc et bénéficient énormément d’une augmentation de leur apport en zinc. Les noix et les graines sont d’excellentes sources de zinc, comme nous l’avons déjà mentionné, mais l’une des meilleures sources de zinc est constituée par les crustacés et les mollusques. Les huîtres, les crabes, les homards et autres fruits de mer contiennent une grande quantité de zinc qui fera monter en flèche votre taux de testostérone. Les huîtres ont la réputation d’augmenter la libido, peut-être en partie à cause d’une augmentation de la testostérone.
Tous les fruits de mer sont une excellente source de protéines qui contiennent tous les acides aminés essentiels.

Le Cacao brut (le vrai chocolat !)

Ce n’est pas ce que vous obtenez d’un magasin de bonbons ! On trouve généralement du chocolat brut ou du cacao dans les magasins de produits diététiques. C’est un super aliment qui présente de nombreux avantages.
Les produits à base de cacao sont particulièrement riches en tryptophane, un acide aminé qui stimule la production de dopamine par l’hypophyse. Il a été démontré qu’il améliore l’humeur et aide même à dormir. Nous produisons la plus grande partie de notre hormone de croissance pendant le sommeil, c’est pourquoi tout aliment qui nous aide à mieux dormir est un must.

Le cacao brut est également riche en minéraux, notamment en zinc et en magnésium, et présente un taux d’acides gras parfaitement adapté aux tests et des bactéries intestinales vivantes. Il existe d’excellentes recettes que vous pouvez réaliser avec du chocolat brut, ce qui en fait l’un des aliments les plus savoureux pour augmenter la testostérone !

Oignons

Il est probablement préférable de ne pas manger un oignon cru entier si vous tenez à votre vie romantique et sociale. Cependant, la plupart des recettes se marient bien avec certains oignons, alors ajoutez-les autant que possible. Les oignons regorgent de substances phytochimiques anti-inflammatoires telles que l’apigénine et la quercétine qui, en elles-mêmes, sont très prometteuses pour stimuler la testostérone.
Des études réalisées sur des rongeurs ont montré que lorsqu’on leur administrait du jus d’oignon, leur taux de testostérone augmentait de 300 % en moyenne ! Bien que des recherches sur ce sujet restent à faire chez l’homme, notre système reproductif présente de nombreuses similitudes avec celui des rongeurs, de sorte que les résultats peuvent être pris au sérieux.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une augmentation incroyable par rapport à un aliment naturel. Les oignons sont donc très prometteurs pour augmenter rapidement le taux de testostérone !

Acide D-spartique

L’acide D-Aspartique est un acide aminé naturel qui peut stimuler les faibles niveaux de testostérone.

Les recherches suggèrent que son principal mode de fonctionnement consiste à augmenter l’hormone folliculo-stimulante et l’hormone lutéinisante.

Ceci est important, car l’hormone lutéinisante fait que les cellules de Leydig dans les testicules produisent plus de testostérone.

Les premières recherches sur les animaux et les humains ont montré que 12 jours seulement d’acide D-aspartique semblent augmenter l’hormone lutéinisante ainsi que la production et le transport de la testostérone dans le corps.

Il pourrait également contribuer à la qualité et à la production de sperme. Une étude de 90 jours a donné de l’acide D-aspartique à des hommes dont la production de sperme était altérée. Le nombre de spermatozoïdes a doublé, passant de 8,2 millions de spermatozoïdes par ml à 16,5 millions de spermatozoïdes par ml.

Dans une autre étude, des hommes sportifs ayant un taux de testostérone sain ont suivi un programme d’haltérophilie de 28 jours. La moitié d’entre eux ont reçu 3 grammes d’acide D-aspartique par jour.

Les deux groupes ont montré une augmentation significative de leur force et de leur masse musculaire. Cependant, il n’y a pas eu d’augmentation de la testostérone dans le groupe ayant reçu de l’acide D-aspartique.

Pris ensemble, ces résultats suggèrent que la prise d’acide D-aspartique peut être plus bénéfique chez les personnes ayant un faible taux de testostérone ou chez celles ayant une fonction sexuelle altérée, mais pas nécessairement chez les personnes ayant un taux de testostérone normal.

La vitamine D

La vitamine D est une vitamine liposoluble produite dans la peau lors de l’exposition au soleil.

Sa forme active fonctionne comme une hormone stéroïde dans l’organisme.

De nos jours, une grande partie de la population est très peu exposée au soleil, ce qui se traduit par des niveaux faibles ou carentiels de vitamine D.

Augmenter ses réserves de vitamine D peut stimuler la testostérone et améliorer d’autres mesures de santé connexes, comme la qualité du sperme.

Une étude a révélé une étroite corrélation entre une carence en vitamine D et un faible taux de testostérone. Lorsque les participants passaient plus de temps au soleil en été et que leur taux de vitamine D augmentait, leur taux de testostérone augmentait également.

Dans une étude d’un an, 65 hommes ont été répartis en deux groupes. La moitié d’entre eux ont pris 300 mg de vitamine D chaque jour. Le taux de vitamine D du groupe ayant pris des suppléments a doublé et leur taux de testostérone a augmenté d’environ 20 %, passant de 10,7 nmol/l à 13,4 nmol/l.

Pour obtenir plus de vitamine D, augmentez votre exposition au soleil.

Tribule Terrestre

Le Tribule (Tribulus terrestris) est une herbe qui est utilisée depuis des siècles en phytothérapie.

La plupart des recherches actuelles sur le tribulus consistent en des études sur les animaux, qui montrent une amélioration de la libido et une augmentation du taux de testostérone.

Une étude de 90 jours sur des hommes souffrant de dysfonctionnement érectile a montré que la prise de tribule terrestre améliorait les évaluations autodéclarées de la santé sexuelle et augmentait les niveaux de testostérone de 16 %.

Cependant, la recherche actuelle n’a montré aucun bénéfice de la prise de tribulus pour les jeunes athlètes d’élite et les individus en bonne santé ayant des niveaux de testostérone normaux (11Source de confiance).

Comme la plupart des autres stimulateurs de testostérone, il semble que le tribulus ait des effets bénéfiques chez les personnes ayant un faible taux de testostérone ou une fonction sexuelle altérée, mais ne semble pas augmenter la testostérone chez les personnes ayant un taux normal ou sain.

Fenugrec

Le fenugrec est un autre stimulant populaire de la testostérone à base de plantes.

Certaines recherches suggèrent qu’il pourrait fonctionner en réduisant les enzymes qui convertissent la testostérone en œstrogène.

L’une des études les plus complètes a testé deux groupes de 15 hommes universitaires sur une période de huit semaines.

Les 30 participants ont tous effectué un entraînement de résistance quatre fois par semaine, mais seuls les participants d’un des groupes ont reçu 500 mg de fenugrec par jour.

Les niveaux de testostérone libre et totale ont augmenté dans le groupe de fenugrec, alors que le groupe qui n’a fait que de la musculation a en fait connu une légère baisse. Ceux qui ont pris du fenugrec ont également connu une plus grande augmentation de la perte de graisse et de la force (12Source de confiance).

Une autre étude a examiné comment le fenugrec affecte la fonction sexuelle et la qualité de vie.

Les chercheurs ont fourni à 60 hommes en bonne santé âgés de 25 à 52 ans soit 600 mg de fenugrec soit une pilule placebo vide chaque jour pendant six semaines.

Les participants ont rapporté une amélioration de leur force après avoir pris les suppléments de fenugrec. Les chercheurs ont également constaté :

  • Une augmentation de la libido : 81% du groupe
  • Amélioration des performances sexuelles : 66% du groupe
  • Des niveaux d’énergie plus élevés : 81% du groupe
  • Amélioration du bien-être : 55% du groupe

Huile d’olive

Des recherches menées en Argentine ont conclu que l’huile d’olive extra vierge est la graisse alimentaire la plus efficace pour augmenter le taux de testostérone dans l’organisme.

L’huile d’olive extra vierge est une source exceptionnelle de graisses monoinsaturées saines, qui augmentent les niveaux d’hormones mâle essentielles et, contrairement aux graisses saturées denses, ont moins d’effets négatifs sur la santé et le bien-être en général.

Viande Blanche

Qu’il est important de réduire sa consommation de viande, en particulier les viandes rouges grasses. Des études montrent que les consommateurs de viande blanche cependant ont tendance à avoir des niveaux de testostérone plus élevés que les végétariens et les végétaliens, ainsi qu’un nombre de spermatozoïdes plus élevé.

Si vous voulez limiter les risques généraux pour la santé tout en augmentant votre taux de testostérone, choisissez des viandes blanches maigres comme la dinde et la poitrine de poulet plutôt que des viandes plus grasses comme le porc ou l’agneau.

Les poissons riches en Omega-3

Plusieurs études suggèrent qu’un régime alimentaire riche en oméga-3 peut augmenter le taux de testostérone dans l’organisme.

Le maquereau est particulièrement riche en acides gras oméga-3, tout comme d’autres poissons gras tels que le saumon, les sardines et les anchois. Une petite portion de maquereau fournit presque 100 % de l’apport quotidien recommandé (AQR) de vitamine D augmentant le taux de testostérone et est également une bonne source de zinc.

Les Amandes

L’amande est un aliment très important pour la santé des hommes. Elle est riche en graisses, vitamines et minéraux qui aident à soutenir la production de testostérone dans l’organisme et à maintenir des niveaux sains d’hormones mâles.

Les amandes contiennent également un acide aminé appelé arginine, qui augmente les nitrates dans le sang et peut aider à inverser le dysfonctionnement érectile. Une petite poignée plusieurs fois par semaine devrait faire l’affaire.

Les Champignons

Des études ont montré que les substances phytochimiques des champignons de Paris peuvent empêcher une enzyme appelée aromatase de produire des œstrogènes.

Une consommation régulière de champignons a été associée à des niveaux de testostérone plus sains chez les hommes. Bien que les champignons de Paris soient les plus étudiés, d’autres variétés de champignons comme le shiitake, la chanterelle et le portobello sont considérés comme aussi efficaces.