L’huile de noix de coco est l’une des huiles les plus connues notamment pour ses propriétés bienfaisantes pour la santé.

De la diminution du taux de cholestérol à l’amélioration des fonctions cérébrales chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, l’huile de noix de coco est associée à une multitude de bienfaits pour la santé.

En fait, plusieurs études ont même montré qu’elle pourrait également avoir des effets bénéfiques sur la santé de la peau.

Qu’est-ce que l’huile de noix de coco ?

L’huile de noix de coco est une huile hautement saturée qui est traditionnellement fabriquée en extrayant l’huile de noix de coco brutes ou de noix de coco séchées.

À température ambiante, elle est solide, mais lorsqu’elle est chauffée, elle peut se ramollir ou même fondre.

Elle est fréquemment utilisée en cuisine ou appliquée directement sur la peau et les cheveux.

L’huile de noix de coco est riche en acides gras qui sont une forme de graisse saturée. En fait, ces acides gras représentent environ 65 % de sa composition totale.

Parmi les acides gras présents dans l’huile de noix de coco, on trouve :

  • L’acide laurique : 49%
  • Acide myristique : 18%
  • Acide caprylique : 8%
  • Acide palmitique : 8%
  • Acide caprique : 7%
  • Acide oléique : 6%
  • Acide linoléique : 2%
  • Acide stéarique : 2%

Les acides gras de l’huile de noix de coco ont également des propriétés antimicrobiennes qui peuvent aider à protéger contre les micro-organismes nuisibles.

Ceci est particulièrement important pour la santé de la peau, car de nombreux types d’infections cutanées, notamment l’acné, la cellulite ou la folliculite sont causés par des bactéries ou des champignons.

L’application d’huile de noix de coco directement sur la peau peut empêcher la croissance de ces micro-organismes.

Cela est dû à sa teneur en acide laurique, qui constitue près de 50 % des acides gras de l’huile de noix de coco et peut combattre les micro-organismes nuisibles.

Une étude a testé les propriétés antibactériennes de 30 types d’acides gras contre 20 souches différentes de bactéries. L’acide laurique s’est révélé être le plus efficace pour bloquer la croissance des bactéries.

En outre, l’acide caprique est un autre acide gras présent dans l’huile de noix de coco, mais dans une moindre mesure. Tout comme l’acide laurique, l’acide caprique s’est révélé avoir de puissantes propriétés antimicrobiennes.

L’huile de noix de coco peut réduire l’inflammation

L’inflammation chronique est une composante majeure de nombreux types de troubles cutanés, notamment le psoriasis, la dermatite de contact et l’eczéma.

Il est intéressant de noter que l’huile de noix de coco s’est avérée avoir des propriétés anti-inflammatoires.

Dans une étude, des chercheurs ont appliqué de l’huile de noix de coco vierge sur les oreilles enflammées de rats. Non seulement l’huile de noix de coco s’est avérée avoir un effet anti-inflammatoire, mais elle a également soulagé la douleur.

De plus, l’huile de noix de coco peut atténuer l’inflammation en améliorant le statut antioxydant.

Les antioxydants agissent en stabilisant les radicaux libres dans l’organisme, neutralisant les atomes réactifs qui peuvent contribuer à l’inflammation.

Il est important de garder à l’esprit que la plupart des recherches actuelles se limitent à des études sur des animaux et des éprouvettes, il est donc difficile de savoir comment ces résultats peuvent se traduire pour les humains.

Cependant, sur la base de ces études, l’huile de coco montre un grand potentiel dans sa capacité à réduire l’inflammation lorsqu’elle est consommée ou appliquée sur la peau.

L’huile de noix de coco peut aider à traiter l’acné

Alors que certains pensent que l’huile de noix de coco bouche les pores, de nombreuses recherches montrent qu’elle pourrait en fait aider à traiter l’acné.

L’acné est une affection inflammatoire et de nombreux médicaments utilisés pour la traiter agissent en ciblant et en réduisant l’inflammation.

L’huile de coco et ses composants pouvant contribuer à réduire l’inflammation dans l’organisme, elle peut également aider à traiter l’acné.

De nombreuses études ont montré que l’acide laurique, qui représente près de la moitié des acides gras de l’huile de noix de coco, tue la souche de bactéries liées à l’acné.

Une étude réalisée en 2014 sur des animaux et en éprouvette a montré que les acides laurique et caprique réussissaient tous deux à réduire l’inflammation et à prévenir l’acné en tuant les bactéries.

Pour obtenir les meilleurs résultats, l’huile de noix de coco doit être appliquée directement sur la peau dans les zones où l’on trouve de l’acné.

Une étude menée sur des patients ayant une peau légèrement ou modérément sèche a comparé les effets de l’huile de coco à ceux de l’huile minérale.

L’étude de deux semaines a montré que l’huile de coco améliorait considérablement l’hydratation de la peau et était tout aussi efficace que l’huile minérale.

Il a également été démontré qu’elle aidait à traiter l’eczéma, une affection cutanée caractérisée par des éruptions cutanées squameuses et prurigineuses.

Une étude comparant les effets de l’huile d’olive et de l’huile de noix de coco chez 52 adultes souffrant d’eczéma a montré que l’application d’huile de noix de coco aidait à réduire la sécheresse, en plus d’aider à traiter l’eczéma .

L’huile de noix de coco peut être un hydratant efficace et contribuer au traitement de la peau sèche et de l’eczéma.

L’huile de noix de coco peut aider à la cicatrisation des blessures

Plusieurs études ont démontré que l’huile de noix de coco peut également aider à la cicatrisation des blessures.

Une étude animale a examiné comment l’huile de noix de coco appliquée sur la peau affectait la cicatrisation des plaies chez les rats.

Elle a montré que le traitement des plaies avec de l’huile de noix de coco vierge accélérait la cicatrisation, améliorait le statut antioxydant et augmentait les niveaux de collagène, une protéine importante qui aide à la cicatrisation des plaies.

En plus d’améliorer la cicatrisation des plaies, ses propriétés antimicrobiennes peuvent également prévenir l’infection, l’un des principaux facteurs de risque qui peuvent compliquer le processus de cicatrisation.

Mais son application n’est pas idéale pour tout le monde

Bien que les recherches montrent que l’huile de noix de coco peut être bénéfique pour la santé de la peau, son application sur la peau n’est peut-être pas idéale pour tout le monde.

Par exemple, les personnes qui ont la peau grasse car cela peut boucher les pores et causer des points noirs.

Si vous avez la peau sensible, utilisez une petite quantité ou essayez de l’appliquer seulement sur une petite partie de la peau pour vous assurer qu’elle ne provoque pas d’irritation ou de pores bouchés.

Manger et cuisiner avec de l’huile de noix de coco ne pose généralement pas de problème pour la plupart des gens.

Donc si vous avez une peau grasse ou très sensible, envisagez plutôt d’ajouter de l’huile de coco à votre alimentation pour profiter de ses bienfaits.

Quel type d’huile de noix de coco est le meilleur ?

Si l’huile de coco raffinée convient mieux à la cuisson à haute température, l’huile de coco vierge est un meilleur choix en termes de santé de la peau.

Non seulement la plupart des recherches existantes se concentrent spécifiquement sur les effets de l’huile de noix de coco vierge, mais il est également prouvé qu’elle peut présenter des avantages supplémentaires pour la santé.

Une étude animale réalisée en 2009 a montré que l’huile de noix de coco vierge améliorait le statut antioxydant et la capacité à neutraliser les radicaux libres pathogènes, par rapport à l’huile de noix de coco raffinée.

Une autre étude a montré que l’huile de noix de coco vierge contenait une plus grande quantité d’antioxydants réduisant l’inflammation, ainsi qu’une meilleure capacité à combattre les radicaux libres, par rapport à l’huile de noix de coco raffinée.

Les résultats de ces deux études indiquent que l’huile de noix de coco vierge pourrait être plus efficace que l’huile de noix de coco raffinée pour prévenir l’oxydation et neutraliser les radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules et entraîner des inflammations et des maladies.

Conclusion

Bien que les avantages de la consommation d’huile de coco pour la santé soient bien étudiés, la recherche sur ses effets sur la peau se limite principalement à des études sur des animaux.

Toutefois, l’huile de coco pourrait être liée à certains avantages potentiels pour la peau, notamment la réduction de l’inflammation, le maintien de l’hydratation de la peau et la cicatrisation des blessures.

Les acides gras présents dans l’huile de coco possèdent également des propriétés antimicrobiennes qui peuvent aider à traiter l’acné et à protéger la peau contre les bactéries nocives.

Si vous avez une peau grasse ou très sensible, assurez-vous de commencer lentement pour évaluer votre tolérance et consultez un dermatologue si vous avez des inquiétudes.

Et vous, avez-vous déjà utilisé l’huile de Noix de Coco ? Si oui dans quelle pratique ?