Le miel est utilisé comme soin depuis des milliers d’années. Au cours des dernières décennies, un grand nombre de preuves cliniques ont été accumulées qui démontrent l’efficacité du miel dans cette application. Toutefois, ce n’est que plus récemment que la science derrière cette efficacité est devenue disponible. On comprend maintenant que le miel n’est pas seulement un sirop de sucre doté de certaines propriétés physiques qui le rendent approprié comme matériau de pansement, mais qu’il possède de multiples composants bio-actifs qui peuvent accélérer le processus de guérison.

Le miel est-il efficace pour la cicatrisation ?

Le miel est une substance sucrée et sirupeuse dont il a été démontré qu’elle contient des composants bio-actifs qui peuvent aider à cicatriser les blessures.

Selon une revue de la littérature publiée dans la revue Wounds, le miel offre les avantages suivants pour la cicatrisation des plaies :

  • Le pH acide favorise la cicatrisation : Le miel a un pH acide compris entre 3,2 et 4,5. Lorsqu’il est appliqué sur les plaies, le pH acide encourage le sang à libérer de l’oxygène, ce qui est important pour la cicatrisation des plaies. Un pH acide réduit également la présence de substances appelées protéases qui entravent le processus de cicatrisation des plaies.
  • Le sucre a un effet osmotique : Le sucre naturellement présent dans le miel a pour effet d’extraire l’eau des tissus endommagés (effet dit osmotique). Cela réduit le gonflement et favorise le flux de la lymphe pour guérir la plaie. Le sucre aspire également l’eau des cellules bactériennes, ce qui peut contribuer à les empêcher de se multiplier.
  • Effet antibactérien : Il a été démontré que le miel a un effet antibactérien sur les bactéries communément présentes dans les plaies, telles que le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) et les entérocoques résistants à la vancomycine (ERV). Une partie de cette résistance peut être due à ses effets osmotiques.
  • La plupart des professionnels de la santé utilisent un type spécifique de miel sur les plaies appelé miel de Manuka.

    Ce miel provient des arbres de Manuka. Le miel de Manuka est unique en ce qu’il contient le composé méthylloxal. Ce composé est cytotoxique (tue les bactéries) et est une petite molécule qui peut passer plus facilement dans la peau et les bactéries.

    Miel et types de plaies

    Les professionnels de la cicatrisation ont utilisé le miel pour traiter les types de plaies suivants :

    • Les furoncles
    • Brûle
    • Blessures et ulcères non cicatrisés
    • Sinus pilonidal
    • Ulcères du pied veineux et diabétique

    Les chercheurs ont mené diverses études sur l’efficacité du miel comme traitement de diverses blessures. La Cochrane a publié une analyse documentaire à grande échelle de 26 essais cliniques de ce type, qui ont réuni au total 3 011 participants.

    Les chercheurs ont conclu que le miel semble aider à guérir les brûlures d’épaisseur partielle et les plaies post-opératoires infectées mieux que de nombreux traitements conventionnels. Cependant, il n’y avait pas assez d’études à grande échelle et de haute qualité pour faire des recommandations concluantes pour d’autres types de plaies.

    Comment appliquer le miel sur les plaies ?

    Si vous avez une plaie ou une brûlure qui ne guérit pas, il est important de consulter un médecin avant d’utiliser du miel sur la plaie. Demandez au médecin si le miel est une possibilité de traitement.

    Pour les plaies graves, il est préférable qu’un médecin ou une infirmière vous montre comment appliquer le miel la première fois. En effet, la quantité de miel et la façon dont le pansement est appliqué peuvent avoir une incidence sur l’efficacité de la cicatrisation.

    Conseils pour l’application du miel sur les plaies

    Si vous appliquez du miel sur des plaies à la maison, voici quelques conseils généraux pour l’application :

    • Commencez toujours par avoir les mains et les applicateurs propres, comme une gaze stérile et des embouts en coton.
    • Appliquez d’abord le miel sur un pansement, puis appliquez le pansement sur la peau. Cela permet de réduire le désordre du miel lorsqu’il est appliqué directement sur la peau. Vous pouvez également acheter des pansements imprégnés de miel, tels que les pansements de la marque MediHoney, qui sont sur le marché depuis plusieurs années.
    • Une exception est faite si vous avez un abcès. Le miel doit remplir la plaie avant qu’un pansement ne soit appliqué.
    • Placez un pansement propre et sec sur le miel. Il peut s’agir de compresses de gaze stériles ou d’un pansement adhésif. Un pansement occlusif est préférable car il empêche le miel de s’écouler.
    • Remplacez le pansement lorsque le drainage de la plaie sature le pansement. Lorsque le miel commence à cicatriser la plaie, les changements de pansement seront probablement moins fréquents.
    • Lavez-vous les mains après avoir appliqué le pansement.
    • Si vous avez des questions sur l’application de miel sur votre plaie, consultez un médecin.

      Types de miel utilisés sur les plaies

      Idéalement, une personne devrait utiliser du miel de qualité médicale, qui est stérilisé et donc moins susceptible de provoquer des réactions du système immunitaire.

      En plus du miel de Manuka, d’autres formes vendues pour la guérison comprennent le Gelam, le Tualang et le MediHoney, qui est une marque de produit où le miel a été stérilisé par irradiation gamma.

      Quelles sont les complications possibles du miel pour les blessures ?

      Il est toujours possible que le miel ou son contenant soient contaminés, ou qu’une personne ait une réaction allergique. Parfois, il s’agit du pollen d’abeille qui est naturellement présent dans le miel.

      Réactions allergiques

      Les signes d’une éventuelle réaction allergique au miel sont notamment les suivants :

      • des étourdissements
      • un gonflement extrême
      • nausées
      • piqûre ou brûlure après application topique
      • des difficultés à respirer
      • vomissement

      Si vous présentez ces symptômes, nettoyez votre peau et consultez un médecin. N’appliquez pas le miel à nouveau avant d’avoir consulté un médecin.

      Risques liés au miel cru

      Certains chercheurs ont fait part de leurs inquiétudes concernant l’utilisation du miel brut, fabriqué à partir de rayons de miel et non filtré, pour le traitement des plaies. Ils pensent que l’utilisation de ce type de miel présente un risque d’infection plus élevé.

      Bien qu’il s’agisse davantage d’une idée que d’une preuve, il est important d’être conscient des risques, selon la revue Wilderness & Environmental Medicine.

      Inefficace

      Il est également possible que le miel ne fonctionne pas pour guérir votre blessure. Si vous ne voyez aucune amélioration, consultez un médecin ou une infirmière.

      Et vous, avez-vous déjà utilisé du miel pour soigner une plaie ?