L’endométriose peut provoquer des règles douloureuses, des crampes et des saignements menstruels abondants. Les remèdes maison peuvent apporter un soulagement en contrôlant l’inflammation, en détendant les muscles et en améliorant l’état de santé général.

L’endométriose survient lorsque des tissus ressemblant à la paroi de l’utérus se développent ailleurs dans le corps. Ce tissu est appelé tissu endométrial. Il peut, par exemple, se développer sur les trompes de Fallope, les ovaires, l’intestin ou la vessie.

Le tissu endométrial s’épaissit au début des règles et se détache pendant les menstruations. Lorsque le tissu situé à l’extérieur de l’utérus commence à se détacher, il peut provoquer des douleurs, des crampes ou du tissu cicatriciel.

L’endométriose touche chaque femme différemment, de sorte qu’il n’existe pas de traitement qui soit garanti pour tout le monde. Mais certains changements de mode de vie, des remèdes maison, des stratégies de traitement et des médicaments sur ordonnance peuvent rendre cette maladie plus facile à gérer au quotidien.

Continuez à lire pour savoir ce que vous pouvez faire pour soulager les douleurs et autres symptômes de l’endométriose.

Comment réduire la douleur

Les moyens de réduire les douleurs de l’endométriose sont différents pour chacune. Trouver un moyen de réduire la douleur peut être un processus d’essais et d’erreurs.

Voici quelques éléments que vous pouvez essayer d’aider à soulager vos symptômes :

1. Utilisez un coussin chauffant sans fil. Un coussin chauffant est l’un des meilleurs remèdes contre les douleurs de l’endométriose. Il détend et apaise les muscles de la zone qui se contractent lorsque vous avez des douleurs. Apaiser les muscles pour éviter de les contracter est primordial pour éviter la propagation du tissu endométrial.

2. Utilisez une chaussette de riz. Certaines femmes préfèrent utiliser une chaussette de riz plutôt qu’un coussin chauffant. En prenant une chaussette propre, en la remplissant de riz cru et en la mettant au micro-ondes pendant deux minutes, vous créez une petite bouillotte qui permet de chauffer les muscles endoloris.

3. Prenez des bains chauds. Tout comme l’application d’une chaleur sèche, les bains chauds peuvent aussi servir à détendre vos muscles et à soulager la douleur due aux crampes.

4. Restez hydraté. Boire beaucoup d’eau aide à réduire les ballonnements et les crampes. Votre corps pour soigner les inflammations surconsomme l’eau emmagasinée. Les jours où vous vous sentez particulièrement fatigué, la déshydratation peut être un facteur.

5. Essayez une machine TENS. Les appareils de stimulation électrique transcutanée des nerfs (TENS) émettent des vibrations qui peuvent réduire la douleur et détendre les muscles. Vous pouvez essayer une machine TENS chez un kinésithérapeute ou acheter une unité à domicile à un prix abordable en ligne. Ema, atteinte d’endométriose, en parle sur son blog.

6. Gardez des médicaments à portée de main. L’ibuprofène (Advil) peut aider à soulager les douleurs. Les contraceptifs hormonaux également. Notez que ces médicaments soulagent la douleur au détriment de votre santé.

Comment gérer la douleur

Il se peut que vous ne puissiez pas vous débarrasser complètement de vos douleurs d’endométriose. Mais cela ne signifie pas que vous devez être paralysée par la façon dont la douleur vous affecte. Cela ne veut pas dire non plus que vous devez faire comme si la douleur n’existait pas. La gestion de la douleur se résume à être préparée à gérer les symptômes avant qu’ils ne se manifestent réellement.

Voici quelques éléments qui peuvent vous aider à gérer vos symptômes :

1. Utilisez une application pour suivre vos symptômes. De nombreuses applications de suivi des périodes, comme Eve, vous permettent de saisir vos symptômes et d’évaluer leur gravité. Profitez de cette fonction pour vous aider à prévoir l’influence de votre cycle menstruel sur vos symptômes et vos douleurs.

2. Maintenez un mode de vie sain. Prendre soin de vous en ne fumant pas, en ne buvant pas d’alcool et en évitant les narcotiques vous permettra de vous sentir au mieux de votre forme.

La cigarette surtout, après des rumeurs selon lesquelles la cigarette pourrait aider à réduire les symptômes de l’endométriose, il a été démontré que fumer amplifie les crampes et les règles douloureuses, réduit l’oxygénation et diminue le calibre des vaisseaux sanguins. Ce qui a pour cause de réduire considérablement la cicatrisation et augmente le taux d’inflammation.

Mesdames, la cigarette est votre pire ennemi !

3. Planifiez à l’avance. Vous connaissez votre corps, et gérer l’endométriose signifie que vous apprenez à le connaître encore mieux. Accordez-vous du temps supplémentaire pour vous rendre aux événements et vous préparer au travail les jours de votre cycle où vous pensez que vos symptômes vont s’aggraver.

4. Prévoyez des soins personnels. Prendre le temps de vous détendre, d’écouter votre corps et d’intégrer vos besoins en matière d’endométriose dans votre programme vous aidera à vous sentir en contrôle de vos symptômes.

5. Mangez vos légumes. Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas encore sur les causes de l’endométriose. Mais une étude a montré un lien entre une faible consommation de légumes et l’endométriose. La plupart des légumes sont également riches en fibres, ce qui peut faciliter la digestion pendant les règles.

6. Sachez que les acides gras sont vos amis. Si vous mangez des aliments contenant beaucoup d’acides gras oméga-3 à longue chaîne, vous vous sentirez peut-être mieux dans l’ensemble. Les oméga-3 peuvent également améliorer les symptômes de l’endométriose .

7. Consommez bio, sans gluten et réduisez la viande. La dioxine, une substance chimique présente dans certains pesticides et aliments pour animaux, peut déclencher l’endométriose. En réduisant votre consommation de viande et en vous efforçant de suivre un régime alimentaire à faible teneur en gluten et biologique, vous réduirez votre exposition aux toxines environnementales telles que la dioxine.

8. Essayez l’acupuncture. Les chercheurs ont été optimistes quant à l’utilisation de l’acupuncture pour soulager les douleurs de l’endométriose.

Comment soulager le stress associé à l’endométriose

Les douleurs chroniques peut faire augmenter le taux de cortisol, ce qui modifie la façon dont vous vivez le stress. Lorsque les niveaux de cortisol restent élevés au fil du temps, ils peuvent entraîner un déséquilibre hormonal, qui peut en fait aggraver votre endométriose en créant des inflammations. Pour soulager les douleurs il faut casser la boucle et réduire le stress.

Voici quelques éléments que vous pouvez essayer d’aider à soulager le stress :

1. Méditer. Les applications de méditation peuvent vous guider dans le processus d’apprentissage de cette ancienne pratique. En méditant ne serait-ce que cinq minutes par jour, vous pouvez réduire votre stress.

2. Pratiquez la pleine conscience. La pleine conscience est une branche de la méditation qui implique d’accepter votre environnement et d’en être conscient. Il a été démontré que la pleine conscience réduit les symptômes de l’anxiété.

3. Essayez l’aromathérapie aux huiles essentielles. L’utilisation d’un diffuseur et de quelques gouttes de votre parfum relaxant préféré peut vous aider à vous sentir à l’aise. L’huile essentielle de lavande et l’huile de cannelle sont toutes deux des huiles essentielles populaires pour réduire l’anxiété.

4. Buvez des tisanes. Boire du thé vert décaféiné, du thé au gingembre et du thé à la camomille est connu pour être un moyen facile et rapide de décompresser. Essayez d’incorporer une infusion chaude dans votre routine nocturne pour réduire le stress.

5. Faites du yoga. Le yoga a été établi comme une technique efficace de gestion de la douleur pour l’endométriose. Il permet également de réduire le stress.

6. Pratiquer des techniques de respiration. Les techniques de respiration profonde sont simples à apprendre et faciles à pratiquer n’importe où. Ces techniques peuvent diminuer votre niveau de stress et vous aider à ressentir moins de douleur.

7. Prenez des suppléments de vitamine D et de vitamine B. La vitamine D est connue sous le nom de « supplément de bonheur » car elle diminue l’anxiété et la dépression. La vitamine B aide en donnant un coup de fouet à votre énergie les jours où vos symptômes d’endométriose sont les plus forts.

8. Visitez un espace vert. Une excursion dans un jardin ou un parc local peut réduire votre stress.

9. Faites de la course à pied. La course à pied, la résistance et d’autres types d’exercices aérobiques aident votre corps à faire face à l’anxiété. Ils peuvent également contribuer à diminuer les effets secondaires de certains médicaments contre la douleur.

Comment entretenir des relations et des activités

L’endométriose n’est pas une maladie pour laquelle il existe une réponse facile ou un traitement rapide. Il se peut que vous cherchiez une solution de traitement efficace depuis un certain temps. En attendant, vous n’avez pas à subir chaque jour des douleurs intenses sans profiter de la vie.

Voici quelques éléments que vous pouvez essayer de préserver votre qualité de vie :

1. Soyez honnête avec vous-même. Vous n’avez pas à faire des choses que vous ne voulez pas faire, ni à abandonner vos rêves et vos projets juste parce que l’endométriose les rend plus dur à réaliser. De grandes célébrités ont l’endométriose et vivent au quotidien ce que vous vivez.

2. Soyez honnête avec les autres. Communiquez votre diagnostic à vos amis et à votre famille. Faites-leur savoir à l’avance que vous devrez peut-être parfois rester à la maison pour vous occuper de votre endométriose. Cette conversation les aidera à comprendre plus tard si vous décidez de sauter certains événements pour vous occuper de vos besoins.

3. Ayez un endroit sûr. Lorsque vous arrivez dans un bar, un restaurant ou un lieu de manifestation, examinez votre environnement. Identifiez un endroit où vous pouvez aller si vous avez besoin de prendre une minute pour respirer, de pratiquer la pleine conscience ou d’attendre que les analgésiques fassent effet.

4. Trouvez un véritable ami qui vous soutienne au travail. Bien que vous puissiez être ouvert à propos de votre état avec vos amis et votre famille, le fait d’avoir une personne au travail qui soit proche de vous et qui s’investisse dans la façon dont vous vous sentez peut également vous aider à vous sentir moins seul. De plus, cela signifie qu’il y a quelqu’un dans votre coin si vous prenez des jours de congé pour un traitement ou des rendez-vous chez le médecin.

5. Préparez vos voyage. Conservez un kit de soins pour l’endométriose dans votre véhicule, à votre bureau ou dans votre valise. Les enveloppes thermiques, les sachets d’analgésiques et les huiles essentielles relaxantes peuvent tous être transportés facilement où que vous alliez.

6. Trouvez un professionnel de la santé mentale. Le fait de traiter votre diagnostic avec un professionnel de la santé mentale peut vous éviter beaucoup de questions et de confusion par la suite. L’endométriose peut augmenter votre risque d’anxiété et de dépression, la présence d’un conseiller ou d’un psychothérapeute peut donc être une véritable bouée de sauvetage.

7. Rejoignez des groupes de soutien en ligne. Rejoignez les groupes de soutien Facebook. C’est tellement important de parler à des femmes qui comprennent ce que vous vivez. Sinon, c’est une maladie très solitaire, parce que les gens qui ne l’ont pas ne peuvent pas imaginer ce que vous ressentez. On appelle même l’endométriose « la maladie invisible ».

Voici quelques groupes facebook :

8. Restez optimiste. Ne perdez pas espoir ! N’arrêtez pas de vous battre ! Si quelque chose vous fait mal, continuez à vous battre jusqu’à ce que vous obteniez le bon diagnostic. Faites confiance à votre corps, et continuez à vous battre pour vous sentir mieux.

Conclusion

Il n’existe pas de remède contre l’endométriose, mais la gestion des symptômes est possible. Si vous ressentez toujours des douleurs exceptionnellement fortes ou persistantes, parlez-en à votre médecin. Vous devrez peut-être adapter votre méthode de contraception ou vos médicaments sur ordonnance.

Et vous, comment soulagez-vous votre endométriose ? Partagez vos astuces pour aider les endowarriors !